Renforcer, convertir, transformer les corporéités genrées. L’incidence des socialisations secondaires

Dossier de la revue SociologieS coordonné par Marie-Carmen Garcia, Mélie Fraysse et Pierre Bataille

Depuis les années 1980, la sociologie a montré l’importance du corps dans la production et la reproduction des différences et de la hiérarchie entre les sexes . L’histoire du contrôle des sexes dans les grandes compétitions sportives ou les chirurgies de réassignation sexuée chez les nourrissons intersexes sont à ce sujet des exemples particulièrement probants du travail symbolique et matériel que nécessite, tant au niveau individuel que collectif, la catégorisation de sexe sur la base d’éléments anatomiques. Les corporéités sexuées « dynamisent tous les champs du social » (Kergoat, 2012, p. 100) dans la mesure où être identifié.e comme « homme » ou « femme » revient avant tout à présenter un corps avec les marqueurs physiques légitimes d’apparence d’une ou l’autre des catégories de sexe. Or, depuis les années 1990, la « nature différente » des sexes fait débat à l’intérieur de l’espace scientifique, comme dans d’autres espaces de la vie sociale. Ce dossier regroupe des articles sociologiques renouvelant la problématique de la sexuation des corps.

En accès libre :

https://journals.openedition.org/sociologies/18376

Le rire – Laure FLANDRIN – Éditions La Découverte

https://www.editionsladecouverte.fr/le_rire-9782348041723

Le rire  
Enquête sur la plus socialisée de toutes nos émotions

Laure Flandrin

Le rire est un signe anthropologique qui semble relever d’un universalisme évident. Mais pourquoi rions-nous ? En quoi les mécanismes du rire sont-ils susceptibles d’être éclairés par les sciences sociales ? Longtemps chasse gardée de certaines disciplines (théologie, philosophie, littérature, psychanalyse), le rire s’est désormais ouvert à la sociologie et fait ici l’objet d’une enquête sur la réception des arts comiques conduite à hauteur de rieur.
Qu’exprimons-nous de nous-mêmes, de nos expériences sociales, de nos relations aux autres et de nos opinions culturelles dans la déflagration instantanée du rire ? Ce livre propose d’explorer les expériences fondamentales du monde social qui nous constituent comme rieurs (l’apprentissage de la bipédie et du maintien corporel, l’ajustement au milieu technique, l’affectation par les pouvoirs, le passage des frontières sociales, etc.) et ambitionne de poser un cadre général de compréhension du rire. Ce dernier apparaît ainsi à la fois comme une manière de reconnaître des expériences du passé sur un mode autoparodique, un acte identitaire de catégorisation qui prend appui sur les fractures les plus dures du mode social, et une stratégie de distinction culturelle à l’intérieur du domaine comique où tout ne se vaut pas. 

https://www.editionsladecouverte.fr/le_rire-9782348041723

Panorámica general de la equidad, educación y género en el siglo XXI –

https://dialnet.unirioja.es/servlet/libro?codigo=784118

Publications de Guy Vincent

cropped-thumb_DSC_0051_1024

Guy VINCENT (1933-2017)

« Ce site a pour objet de mettre à la disposition des chercheurs, des enseignants, des étudiants, des élus, du public en général, l’ensemble des contributions/publications de Guy VINCENT, professeur de sociologie à l’université Lumière-Lyon 2 où il aura exercé de 1961 à 2000.

Ce site devrait évoluer progressivement avec la mise à disposition d’autres ressources : recensions d’ouvrages, plans de cours, bibliographies, éléments de cours, textes proposés à l’étude, correspondances, etc.

Bernard COURTEBRAS
bernard.courtebras@orange.fr

 

ADRESSE DU SITE :

http://www.guyvincent.fr/liste-des-articles/