“Mes amant(e)s, mes amours, mes emmerdes” Une approche sociologique de l’infidélité conjugale

Émission Radio Campus du 7 avril 2014

Une analyse sociologique du rapport genré à l’adultère, qui reste façonné par le modèle traditionnel patriarcal. Hommes et femmes ne vivent pas de la même façon la relation extra-conjugale, n’en souffrent pas de la même manière et n’en espèrent pas le même destin.

Publicités