Cliquer, c’est tromper?

Séminaire PragmaTIC : « Cliquer c’est tromper ? »

le 20 avril 2017
13h-16h

Les usages concernant la rencontre sensuelle et/ou amoureuse via Internet se banalisent. Nous explorerons la tension entre opportunités et dangers relationnels que médiatise la technique quand elle sert l’adultère.


Invitées :

Laurence Le Douarin, sociologie, MCF, Université de Lille, CeRIES

Marie-Carmen Garcia, sociologie, PU, Université Toulouse III – Paul Sabatier, Dir. Adj. CreSco

Avec le développement d’internet se multiplient les moyens et les objets de mise en relation. Vente d’objets, covoiturage, service à la personne, il semble possible aujourd’hui de se trouver sur le réseau quel que soit la raison pour laquelle on se cherche.

Bien qu’elle constitue un usage (et un marché) important la rencontre sensuelle et/ou amoureuse a souffert d’une image négative dont elle semble peu à peu se débarrasser. Les usages se banalisent et les sites qui offrent ces services se spécialisent pour se différencier.

Parmi les bouleversements qu’engendrent ces modes de rapprochement, la question de l’adultère est indéniablement reconfigurée par l’usage de sites spécialisés et, plus largement, d’une gamme d’outils qui facilite la prise de contact, la rencontre et l’entretien de relations parallèles. Mais le numérique et les contacts à distance multiplient aussi les traces qui sont alors autant de pièces à conviction à exhiber ou à dissimuler.

Entre opportunités et risques nous explorerons lors de cette séance la tension entre opportunités et dangers relationnels que médiatise la technique quand elle sert l’adultère.

Contact :
contact@comunitic.org
Lieu(x) :
Université Toulouse – Jean Jaurès
Maison de la recherche (salle E323)
5, allée Antonio Machado
31058 Toulouse cedex 9
Publicités